Historique

European Southern Observatory (Chile)
European Southern Observatory (Chile)
Geo-management activities of DA VINCI®
PROBA-1 microsatellite
PROBA-2

Au fil des ans, SPACEBEL est devenu un partenaire de choix à tous les niveaux de l’informatique spatiale

A ce jour, SPACEBEL a contribué à la réussite de plus de 40 missions spatiales, et a acquis au sein de l’industrie spatiale européenne une réputation de premier rang pour la livraison à délai de logiciels fiables. De nombreux engins spatiaux tels que des satellites d’observation de la Terre, des plates-formes ou des charges utiles de missions scientifiques et des lanceurs volent avec du logiciel SPACEBEL à bord. Pour ce qui est des infrastructures au sol, nous avons une expérience similaire dans le développement et la livraison de systèmes logiciels clef en main, assurant la réception, le traitement et la diffusion de données de vol, l’interface homme-machine ou encore la simulation opérationnelle de systèmes satellitaires mono- ou multi-mission.

En 1988, SPACEBEL a été créée pour soutenir les ambitions de l’Europe dans l’espace, avec pour objectif de proposer des solutions logicielles innovantes dans le cadre des grands programmes spatiaux européens tels qu’Ariane-5, Columbus et HERMES. Rapidement après sa création, l’entreprise a été invitée à participer à la conception et au développement de centres de programmation et de contrôle et pour les missions scientifiques et d’observation de la Terre, telles que SPOT-4, SPOT-5, Artemis, SOHO et ce faisant, notre expertise en systèmes satellitaires s’est progressivement renforcée.

En 1993, SPACEBEL a livré à l’Observatoire européen austral (ESO) au Chili un logiciel de contrôle du Very Large Telescope (VLT).

Un an plus tard, SPACEBEL a remporté le contrat pour le développement du logiciel de bord de l’instrument Végétation embarqué sur SPOT-4 et SPOT-5. En 1998, SPACEBEL a renforcé sa position dans le secteur de l’observation de la Terre grâce à l’acquisition des activités de géomatique de la société DA VINCI®. Cette intégration a permis d’élargir notre offre de services en observation de la Terre, englobant ainsi les ressources naturelles, l’aménagement du territoire, la surveillance de l’atmosphère, l’agriculture, les ressources en eau, les forêts et le carbone dans le sol.

En 1999, l’Agence Spatiale Européenne a sélectionné SPACEBEL pour développer le logiciel de bord du microsatellite PROBA-1, toujours opérationnel à ce jour.

Peu de temps après et fort de l’expérience réussie avec PROBA-1, SPACEBEL s’embarque dans la conception et la mise en œuvre du logiciel de contrôle de SMART-1, première sonde lunaire européenne et destinée à tester des nouvelles technologies spatiales. Dans les années 2000, la responsabilité de SPACEBEL dans les projets PROBA-2 et PROBA-V englobait le développement de tout le package logiciel y compris le logiciel de contrôle du satellite et de ses charges utiles scientifiques, le logiciel de simulation et le logiciel de segment sol.

A partir de 2001, SPACEBEL a participé activement à plusieurs des projets de l’ESA et de la Commission Européenne, réalisant ainsi progressivement des plateformes Web qui permettent de fournir aux utilisateurs finaux un accès aisé à l’information et aux services à valeur ajoutée de l’observation de la Terre. Ces systèmes reposent sur des technologies Web innovantes. SPACEBEL est co-fondateur du réseau geospatial EUGENIUS visant à établir un réseau ouvert de plates-formes de services commerciaux dans le domaine de l’observation de la Terre.

En 2013, nous avons remporté une série d’importants contrats dans le domaine de l’intelligence satellite avec le programme “Composante Spatiale Optique” qui prendra la relève des satellites Helios pour la fourniture et le traitement d’images. Plus récemment, SPACEBEL s’est vu confier le développement du logiciel de contrôle et de gestion des données de la mission scientifique Euclid de l’ESA. En 2018, SPACEBEL s’est dotée de 500 m² de salles propres ISO 5 & ISO 7 répondant aux normes du secteur spatial.

SPACEBEL réalise aujourd’hui les études d’analyse et de définition de mission de petits satellites et assure la commercialisation à l’export de microsatellites d’observation de la Terre basés sur la technologie PROBA.

Gardez cet espace à l’œil…!