EUCLID, l’explorateur de l’univers « sombre » de l’ESA, se concrétise petit à petit

Le satellite Euclid de l’ESA, qui sera lancé en 2022, étudiera l’univers « sombre » au cours des dix derniers milliards d’années-lumière. Cette mission spatiale très complexe nous permettra d’étudier les galaxies à différentes distances de la Terre afin d’en savoir plus sur l’origine de la matière noire. Elle nous aidera aussi à comprendre pourquoi l’Univers s’étend progressivement et quelle est la nature de ce qu’on appelle « l’énergie noire » qui est responsable de cette expansion accélérée.

Le modèle structurel et thermique du satellite Euclid – qui n’est pas le modèle de vol réel – a récemment passé avec succès ses essais de qualification thermique. Ceux-ci ont confirmé que l’engin spatial a la stabilité nécessaire pour remplir sa mission. Prochaine étape : les essais de vibrations mécaniques afin de déterminer si les propriétés thermiques et mécaniques du matériel correspondent aux prévisions. L’intégration et l’essai du modèle de vol définitif auront lieu en 2021.

SPACEBEL participe également à cette ambitieuse mission spatiale avec la conception, le développement, le codage, l’intégration, le test, la vérification et la qualification du logiciel d’application de l’unité de contrôle et de gestion de données d’Euclid qui traitera les volumes gigantesques d’images et de données satellites. Nous couvrons aussi l’équipement et les services d’appui au sol associés. La livraison de la version finale de notre logiciel est prévue au printemps 2020.

Published septembre 30th, 2019