La mission Euclid de l’ESA prête pour assemblage final

La mission pionnière Euclid de l’ESA a récemment passé avec succès sa revue critique de conception. Celle-ci a permis de vérifier que l’architecture globale de la mission et la conception détaillée de tous ses éléments sont complètes et capables de bien fonctionner ensemble afin d’atteindre les objectifs de la mission. À la suite de cette étape-clé de validation de l’ensemble du projet – du développement de l’engin spatial au lancement et à l’exploitation, en passant par les méthodes d’observation et la stratégie d’analyse des données – l’assemblage final, l’intégration et les essais du modèle de vol de l’engin spatial peuvent démarrer.

Nommée d’après le mathématicien grec Euclide d’Alexandrie, cette mission spatiale d’astronomie et d’astrophysique de classe moyenne de l’ESA explorera la nature de la matière noire et de l’énergie noire afin de comprendre l’origine de l’univers et la raison de son expansion en accélération. Prévu pour être lancé en juin 2022 à bord d’une fusée Soyouz depuis le port spatial européen de Kourou (Guyane française), Euclide observera des milliers de millions de galaxies au cours des 10 derniers milliards d’années-lumière.

Cette mission de 6 ans nécessitera des mesures extrêmement précises et représentera un volume étonnamment important d’images et de données de toutes sortes, ce qui signifie que le traitement des données sera une partie essentielle de la mission Euclid.

Un véritable défi que SPACEBEL est fière de relever. Depuis mars 2015, SPACEBEL développe le logiciel d’application de l’unité de contrôle et de gestion de données d’Euclid sous la responsabilité de Thales Alenia Space Italie.

Published janvier 9th, 2019