Lancement du satellite Pléiades-1 doté de logiciels SPACEBEL

C’est dans la nuit du 16 au 17 décembre que le premier satellite de la constellation Pléiades s’envolera dans l’espace depuis le Centre Spatial à Kourou. SPACEBEL, PME belge d’ingénierie logicielle, a largement contribué à la mise en œuvre de ces deux satellites d’observation de la Terre du CNES, l’agence spatiale française.

Le programme Pléiades, basé sur deux satellites optiques d’un poids d’une tonne chacun, doit servir à la fois les besoins civils et militaires. Les 2 satellites conçus pour une durée de vie opérationnelle de 5 ans scruteront notre planète afin de collecter des images qui serviront à l’agriculture, à l’aménagement du territoire, à la gestion des catastrophes naturelles, etc. Ils fourniront également des données sur les mouvements de populations ainsi que sur la topographie des zones de conflit. Par leur taille, la résolution des prises de vue, leur très grande agilité en orbite ainsi que leur capacité de retransmission au sol, les satellites Pléiades représentent une avancée technologique significative à laquelle la société SPACEBEL est fière d’apporter son savoir-faire.

Dès 2004 en effet, SPACEBEL a commencé à travailler sur le projet Pléiades avec un premier contrat relatif au développement du logiciel de bord du satellite contrôlant la plate-forme et les charges utiles scientifiques. Un an plus tard, SPACEBEL est sélectionnée par le CNES pour participer au développement du centre de mission qui centralisera toutes les demandes d’acquisition d’images, recevra et traitera les données des instruments à bord et les mettra à disposition des scientifiques. SPACEBEL est notamment responsable de la réalisation de sous-systèmes de la chaîne de programmation liés à la mise en oeuvre de la charge utile et à la gestion des stations de réception.
SPACEBEL contribue à l’ingénierie mission et est intervenue au niveau des simulateurs qui permettent e.a. de vérifier le bon fonctionnement du satellite avant son départ pour l’Espace.

Published décembre 16th, 2011