Pléiades : une voie lactée pour SPACEBEL

Et rebelote ! SPACEBEL, un des leaders européens dans le domaine de l’informatique spatiale, vient de décrocher une nouvelle série de contrats importants dans le cadre du programme Pléiades représentant cette fois-ci un chiffre d’affaires total d’environ 3,5 millions d’Euros.

Dès 2004, SPACEBEL a commencé à travailler sur le projet Pléiades avec un premier contrat ayant pour objet la conception du logiciel de bord du satellite contrôlant la plate-forme et les charges utiles scientifiques. Ce premier contrat permettra à l’entreprise belge de dégager un chiffre d’affaires de 2 millions d’Euros.

Un an plus tard, SPACEBEL est sélectionné pour participer au développement du logiciel segment sol faisant partie du centre de mission de la constellation Pléiades. Celui-ci centralisera toutes les demandes d’acquisition d’images, recevra et traitera les données des instruments et les mettra à disposition des scientifiques. La PME liégeoise sera notamment responsable de la réalisation de deux sous-systèmes de la chaîne de programmation : elle contribuera, d’une part, à la mise en œuvre de la charge utile, d’autre part, à la gestion des différentes stations de réception.

A noter que SPACEBEL sera également impliquée au niveau des logiciels de simulation, qui permettront de vérifier le bon fonctionnement du satellite avant son départ pour l’Espace. En outre, elle apportera son savoir-faire à la définition des opérations de la mission.

Pour rappel : le programme Pléiades, basé sur deux satellites photographes, s’insère dans la politique d’observation de la Terre du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales), l’Agence spatiale française. D’un poids de 1000 kg, ils sont conçus pour une durée de vie opérationnelle de 5 ans. Il s’agit d’un système à vocation duale servant à la fois les besoins civils et militaires. Le premier satellite optique sera lancé depuis le Centre Spatial Guyanais fin 2011, suivi du second plus tard en 2012. Ces engins spatiaux scruteront notre planète afin de récolter des images et, par conséquent, des informations, qui serviront à l’agriculture, à l’aménagement du territoire, à la gestion des catastrophes naturelles, … Ils fourniront également des données sur les mouvements de populations ainsi que sur la topographie des zones de conflit. Par leur taille, la résolution des images, leur très grande agilité en orbite et leur capacité de retransmission au sol, les satellites Pléiades représentent une avancée technologique significative à laquelle SPACEBEL est fière d’apporter sa contribution.

En prenant plusieurs développements logiciels pour son compte, SPACEBEL joue incontestablement un rôle crucial dans l’élaboration de ce fameux programme !

Published septembre 12th, 2005