POCKET, une nouvelle référence pour SPACEBEL grâce au projet ARTES « Compression en temps réel de la télémesure de maintenance pour les satellites de télécommunications »

SPACEBEL a récemment obtenu un contrat « POCKET » dans le cadre du programme ARTES (Advanced Research in Telecommunications Systems) de l’ESA, qui est soutenu par BELSPO, la Politique Scientifique belge.

L’objectif de l’étude est de démontrer l’utilité de la technologie de compression POCKET* dans des scénarios d’exploitation de satellites de télécommunications de bout en bout dans un environnement représentatif. La mise en œuvre, le matériel, les données et l’installation seront aussi proches que possible d’une mission de télécommunication en vol réel. Par « de bout en bout », on entend tout le chemin entre le sol et l’Espace en tenant compte de la télémétrie, des télécommandes et des activités liées à POCKET : génération de masques au sol, liaison montante de masques, compression à bord, génération de paquets de référence à bord, décompression au sol, etc.

Les résultats de l’étude seront utilisés, d’une part, par les opérateurs de télécommunications pour évaluer les avantages potentiels de la demande de POCKET et, d’autre part, par les fabricants de satellites pour évaluer l’impact de la fourniture de POCKET sur le système.

______________________________

*Compression POCKET : Comment obtenir dix fois plus d’informations dans votre flux de données en temps réel avec un minimum de changements

La plupart des techniques de compression nécessitent le stockage d’une certaine quantité de données avant que le bloc ne puisse être compressé efficacement. Cela introduit une latence sur la liaison et les rend inadaptées au contrôle en temps réel où, généralement, de petits paquets sont générés et envoyés à l’utilisateur le plus rapidement possible. POCKET est une méthode unique qui permet de comprimer des paquets individuels si rapidement que la latence n’est pas perceptible. Dans certains cas, elle permet même de réduire la latence de la liaison, car le temps gagné en transmettant un petit paquet compense largement le temps nécessaire à sa compression.

POCKET a été testé à l’aide de données de fonctionnement de vaisseaux spatiaux réels et s’est révélé beaucoup plus efficace que ZIP et beaucoup plus rapide. Des taux de compression moyens de 3 à 20 ont été atteints selon les missions. Le résultat est une méthode simple qui permet de comprimer les paquets au fur et à mesure qu’ils sont générés et de produire des paquets plus petits. Ceux-ci peuvent ensuite être décompressés à l’autre bout avant d’être injectés dans un système de contrôle existant. L’impact du système est donc minime.

Published mars 29th, 2013