Reconduction du contrat HELIOS-2 pour SPACEBEL

Depuis 2003, SPACEBEL a contribué largement au programme Hélios-2, notamment au niveau de l’exploitation des données fournies par les deux satellites d’observation militaire. Aujourd’hui, SPACEBEL est fière de voir son rôle reconfirmé jusqu’en 2018.

Plus perfectionné que ses prédécesseurs Hélios-1a et 1b, Hélios-2 est la deuxième génération du système d’observation de la Défense française développée en coopération avec la Belgique, l’Espagne, l’Italie et la Grèce. Notre pays s’est associé à son exploitation en s’équipant d’un segment sol permettant la réception et le traitement des images : il s’agit du Segment National Belge de la Composante Utilisateur Hélios.

Constitué de 2 satellites optiques (Hélios-2a et 2b) et d’une composante sol utilisateur développés sous la maîtrise d’œuvre d’EADS Astrium, ainsi que d’un centre de maintien à poste opéré par le CNES, le système est opérationnel 24 heures sur 24, 365 jours par an. Sa mission principale : acquérir des images haute résolution à des fins de renseignement, en vue de la prévention de conflits, de la préparation de missions militaires, de la vérification du respect des traités de désarmement et de non-prolifération.

La France a récemment décidé la reconduction du marché de maintien en conditions opérationnelles de la composante sol utilisateurs Hélios-2 pour la période 2012-2018 dans l’attente du lancement du successeur d’Hélios-2. Couvrant l’ensemble des opérations conduites à partir du sol pour le bon fonctionnement, la maintenance et la mise à jour du système, la part belge de ce marché a été décernée à SPACEBEL et Cegelec jusqu’en 2018. Encore une belle reconnaissance des compétences et du savoir-faire de SPACEBEL.

Published août 13th, 2012