SPACEBEL applaudit le lancement du 2ème satellite EDRS

Le système européen de relais de données (EDRS – European Data Relay System) de l’ESA est une constellation de satellites reposant sur une technologie laser révolutionnaire qui assure une communication quasi ininterrompue entre les satellites d’observation de la Terre et les stations au sol.

Il est principalement utilisé par les satellites européens Sentinel, qui jouent un rôle majeur dans les secours en cas de catastrophe et les services de surveillance opérationnelle tels que le monitoring maritime. Grâce à EDRS, les équipes de secours ont désormais accès aux données critiques acquises dans le monde entier. En effet, la récupération rapide d’images spatiales est cruciale pour les interventions d’urgence.

EDRS-A, le premier satellite de cette « SpaceDataHighway » (autoroute de données spatiales) a été lancé avec succès en janvier 2016. Le 6 août 2019, EDRS-C a rejoint sa plate-forme sœur en orbite géostationnaire. Cette position permet au système de rester en liaison quasi permanente avec les satellites en orbite terrestre basse qui ne téléchargent leurs informations que lorsqu’ils sont en visibilité directe avec leurs stations au sol, ce qui peut entraîner des retards pouvant atteindre 90 minutes.
Deux autres satellites devraient compléter le réseau à partir de 2020.

SPACEBEL fait partie du consortium Redu Space Services (RSS) responsable de la conception, du développement et de la livraison du Centre des opérations de la mission EDRS (MOC – Mission Operations Centre) à Ottobrunn (Allemagne) exploité par Airbus Defence & Space, maître d’œuvre, tandis que RSS gère le MOC de secours à Redu (Belgique). SPACEBEL soutient également RSS dans la maintenance à vie du MOC, soit environ 20 ans.

Plus d’infos concernant notre contribution au programme EDRS.

Published août 7th, 2019