Un nouveau contrat ALTIUS pour SPACEBEL

Avec ALTIUS (Atmospheric Limb Tracker for the Investigation of the Upcoming Stratosphere), l’ESA prépare une nouvelle mission de surveillance de l’ozone dans la stratosphère. Le satellite ALTIUS permettra de détecter la composition et la concentration des gaz à effets de serre dans le but d’évaluer l’impact de l’augmentation des émissions. Composante du programme européen d’observation de la Terre avec la Belgique en tant que principal contributeur, ALTIUS répondra également à la demande croissante de données sur la situation de la couche d’ozone face à la pénurie imminente de satellites capables de surveiller la distribution des composants dans notre atmosphère. Son lancement est prévu fin 2023.

La construction de ce nouveau microsatellite a récemment été confiée à la société QinetiQ Space, qui s’appuie sur SPACEBEL pour la conception, le développement, la production et les tests du logiciel de bord de l’engin spatial. Ce contrat fait suite à l’étude du programme de vol ALTIUS que SPACEBEL a mené  en 2018 en préparation de la mise en œuvre de cette mission du Programme Earth Watch.

SPACEBEL avait, par ailleurs, également été désignée par l’ESA comme maître d’œuvre de la définition préliminaire de l’architecture système du segment sol de la charge utile (PDGS), en s’appuyant sur les compétences scientifiques de l’Institut Royal d’Aéronomie Spatiale de Belgique (IASB), initiateur de cette mission novatrice ALTIUS, et de la prestigieuse Université de Saskatchewan au Canada.

SPACEBEL est honorée de recevoir ce nouveau contrat. Nous nous réjouissons de pouvoir mener à bien ce développement et de contribuer de manière importante au succès de la mission ALTIUS.

Published juin 4th, 2020