Vega lance le satellite Taranis à la découverte des lumières d’orages: double référence pour SPACEBEL

Après son retour en vol réussi début septembre, le lanceur Vega s’apprête à effectuer une nouvelle mission.

Dans la nuit du 16 au 17 novembre 2020, la fusée européenne quittera le centre spatial guyanais pour mettre en orbite le satellite français Taranis emportant de la technologie signée SPACEBEL.

Dans le cadre de notre qualification comme partenaire des accords-cadres du CNES pour le logiciel de vol, SPACEBEL a fourni le système informatique de démarrage des huit instruments à bord  ainsi que le logiciel de vol principal de cette charge utile du satellite Taranis.
Baptisé au nom du dieu celte de la foudre et du tonnerre, le nouveau microsatellite scientifique de l’agence spatiale française CNES se penchera sur les étranges manifestations lumineuses qui se produisent pendant les orages à quelques dizaines de km au-dessus de nos têtes. Extrêmement compact, avec un poids de 175 kg pour un volume d’1m³, Taranis étudiera pendant minimum 2 ans des sprites, des elfes, des jets bleus…    c.-à-d. ces phénomènes lumineux transitoires appelés TLE (Transient Luminous Events) qui s’accompagnent parfois de rayonnements X et gamma très intenses (les TGF = Terrestrial Gamma-ray Flash). Objectif final : déterminer si ces éclairs spectaculaires ont une quelconque influence sur la haute atmosphère, sur l’environnement terrestre et le climat, voire sur l’être humain.

Par ailleurs, SPACEBEL s’investit, depuis plusieurs années, aux côtés d’Avio (Italie), maître d’œuvre du lanceur européen Vega, dans le développement et l’évolution du logiciel de vol pilotant le lanceur, dans les activités de génie logiciel de guidage, de navigation et de contrôle de Vega.
Egalement responsable du logiciel de simulation qui a permis de vérifier et de valider les différentes fonctions de l’ordinateur de bord de ce lanceur superléger, SPACEBEL poursuit sa collaboration dans le cadre de Vega C+ et Vega E en apportant son savoir-faire aux futures générations du lanceur. Vega est et restera, en effet, indispensable afin d’assurer aux institutions et aux clients commerciaux en Europe un accès indépendant à l’Espace.

Pour SPACEBEL, le vol VV17 revêt donc un intérêt doublement significatif compte tenu de nos diverses contributions à la mise en œuvre du lanceur et de son petit passager Taranis.

Suivez le lancement en direct.

Published novembre 16th, 2020